Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Les métiers RH tendances de demain

La transformation digitale et les nouvelles technologies imposent de nouveaux défis aux entreprises. Contrainte de s’adapter rapidement, la fonction des ressources humaines évolue afin de répondre à ces nouveaux besoins. Dorénavant, on ne parle plus d’un seul métier mais de plusieurs complémentaires les uns des autres.

 

Traditionnellement, la fonction RH rime avec des termes comme paie, formation ou encore licenciements. Bref, on la réduit à bien peu de choses… Les différentes évolutions à la fois sociétales et technologiques ont conduit les ressources humaines à revoir leur champ d’action et les responsabilités inhérentes au métier. Ces nouvelles missions obligent la fonction à sortir de son champ de compétences coutumier et à s’agrandir au travers de nouveaux jobs.

Qui dit fonction qui se transforme, dit nouveaux métiers qui apparaissent

 

Le Data Privacy Officer

Cette nouvelle fonction est née de la future réglementation européenne sur la protection des données. Elle sera obligatoire dans certaines entreprises à compter du 25 mai 2018. Le DPO se voit confier les missions de veiller à la sécurisation des données, favoriser son partage et son appréhension à l’ensemble des collaborateurs et veiller à la bonne application du nouveau règlement dans l’entreprise. Son rôle est transversal car il devra travailler en lien avec l’ensemble des départements. Les compétences du DPO devront être à la fois informatique mais également juridique.

 

Le Data Analyst RH

Quand la Data rencontre les Ressources Humaines cela donne le Data Analyst RH. Spécialisé dans le développement des SIRH (logiciels de gestion de données des fonctions RH), son rôle est stratégique pour le développement interne d’une entreprise. En se concentrant sur la collecte de données, il en tire une analyse pertinente afin de tracer la route à suivre sur le moyen et long terme. Le Data Analyst RH dispose de compétences techniques en informatique et analyses de données, sans oublier pour autant celles qui incombent aux ressources humaines. Dans le cadre de ces dernières, son expertise de statisticien intervient en interne dans la gestion des talents et dans l’optimisation du sourcing. Le Data Analyst RH met également son expertise au service du processus de recrutement afin de générer un gain de temps et de coût.

 

Le Marketing RH

Parmi les nouvelles missions auxquelles les ressources humaines doivent répondre, on trouve celle de la marque employeur. Ce n’est pas nouveau, développer une forte culture d’entreprise est essentiel afin d’attirer de nouveaux talents ou de garder ses meilleurs éléments. Des métiers de plus en plus transverses combinant techniques de marketing et compétences en ressources humaines apparaissent au sein des entreprises. Le collaborateur d’aujourd’hui est un client à part entière et il doit être fier de travailler pour sa marque. Le métier de Marketing RH traduit ce nouveau défi.

 

Le Chief Happiness Officer

Né au Danemark et déjà largement développé dans la Silicon Valley, le Chief Happiness Officer dit aussi « garant du bonheur en entreprise » s’implante progressivement en France. Ce nouveau métier des Ressources Humaines a pour rôle de booster la motivation et l’engagement des salariés. Il est l’ambassadeur de la culture et des valeurs au sein de l’entreprise. Ses missions s’organisent autour de quatre axes. L’organisation des espaces lors d’évènements interne, l’analyse de la charge de travail des collaborateurs, l’accompagnement des managers ou encore la médiation avec la hiérarchie. La qualité première du CHO est sa capacité de communicant à la fois positif et bienveillant.

 

Le responsable développement des talents

Ce poste nécessite d’être un visionnaire. Face aux rapides avancées technologiques et sociétales, le Responsable développement des talents doit posséder une forte capacité d’anticipation sur les métiers de demain. Il est en charge d’identifier les talents de demain, de les aider à développer leurs compétences et de les fidéliser en leur garantissant une place dans l’entreprise.

 

Le Responsable diversité

C’est un poste encore très peu connu. Son périmètre d’action est en lien avec les ressources humaines. Né d’une détermination à lutter contre toutes les formes de discrimination, le Responsable diversité travaille en étroite collaboration avec le DRH afin d’informer ou de mettre en place des actions en interne. Cela se traduit par exemple au travers de partenariats avec des associations. Ce poste nécessite un esprit créatif ainsi que des capacités d’adaptation et de patience. En outre, il doit se tenir informé de l’actualité et influer sur les objectifs de sensibilisation sur des thèmes comme l’égalité hommes/femmes ou le handicap.

 

Et pourquoi pas un DRH 4.0

Le DRH 4.0 est le nouveau métier englobant toutes les missions à fois traditionnelles et nouvelles de la fonction. Il doit s’occuper de la gestion des ressources humaines classique (processus, administration et recrutement), développer le capital humain (valoriser au mieux le potentiel des collaborateurs), être à l’aise avec les nouvelles technologies (Big Data ; Intelligence Articielle).      Bref, le DRH 4.0 doit allier digital, bien-être, intelligence artificielle, un vrai superman des relations humaines

 

Source : www.hr-voice.com

Lien du site