En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus OK
Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

Le collaborateur « électron libre » : comment le fidéliser ?

Le collaborateur « électron libre »

Charismatique, autonome, invulnérable et prêt à tout pour réussir, le collaborateur « électron libre » est un véritable défi pour le responsable RH. En effet, il n’est pas rare qu’il soit (ou qu’il devienne) récalcitrant à l’autorité pour céder par la suite aux affres du narcissisme et de la provocation. Il a souvent tendance à faire fi des règles préétablies, à tout bousculer sur son passage et à devenir « méprisant » envers les nouvelles recrues. Pour le recadrer, canaliser son énergie, reprendre les choses en main et conserver la cohésion de l’équipe, il s’agira d’allier souplesse et fermeté. Décryptage…

Changez la relation et adoptez la stratégie des alliés

Il a le bon profil, il est expérimenté, mais il ne s’inscrit plus dans la dynamique du groupe. Une chose est sûre, vous ne le changerez pas. Mais comment faire pour le recadrer ? La meilleure parade consiste à le traiter d’égal à égal et de faire de lui un allié. Challengez-le et donnez-lui la responsabilité d’une équipe pour canaliser son énergie dans le positif.

Prenez les devants, en toute simplicité

Il travaille à son rythme et en solo ? Vous lui proposez une méthode mais il la contourne systématiquement, sans justifier le bienfondé de son mode opératoire ? Un tel comportement peut se révéler exaspérant, parfois déconcertant. Posez les bonnes questions pour l’amener à coopérer et à débloquer la situation. « Où en êtes-vous ? », « Tout se passe bien sur le dossier x ? ». Il va finir par verbaliser les difficultés rencontrées. Oubliez les formes négatives et les phrases à l’impératif comme « Tu n’aurais pas dû », « Si j’étais toi je ferais », « C’est facile, tu ne peux pas te tromper »… Interrogez-le plutôt sur l’avancée de ses travaux en toute bienveillance. Votre remarque doit ainsi contenir trois éléments : une qualité du collaborateur, les points à corriger et un encouragement pour l’inciter à le faire.

Confiez-lui des responsabilités valorisantes

Il s’ennuie, arrive en retard, ne tente plus aucun échange, n’intervient plus pour aider ses collègues… Pour redresser la situation et motiver l’électron libre, fixez-lui des missions ambitieuses et offrez-lui un large degré de liberté sans pour autant le mettre en première ligne. S’il vous propose une suggestion d’amélioration, essayez de la mettre en œuvre ensemble afin de remédier à son désengagement, améliorer son attitude et l’impliquer davantage dans l’entreprise.

Vous êtes passionné par le monde des Ressources Humaines et vous nourrissez l’ambition d’une carrière brillante dans la fonction ? Découvrez les cursus de l’IGS-RH, l’école pionnière des RH.

IGS RH, l'école des ressources humaines