Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

Le DRH « médiatique » : de l’approche technique à l’audace du marketing RH

Il y a une dizaine de mois, Philippe Lamblin a été élu DRH de l’année 2015. Ses faits d’armes ? Avoir fédéré les quelque 7 200 salariés du groupe Avril autour de son objectif audacieux d’inventer l’agro-industrie de demain. Si la RH s’apparentait il y a deux décennies à une fonction transversale à dominante technique, elle tend aujourd’hui à favoriser une approche « médiatique » portée par le marketing et la communication RH, l’innovation collaborative et surtout l’audace de l’expérimentation et de la réinvention des normes préétablies. Décryptage…

De la rigueur technique à l’audace marketing

L’étude menée conjointement par l’Association Nationale des DRH et le magazine Liaisons Sociales a relevé le défi de retranscrire la transition qualitative des compétences du DRH, qui passe d’un manager « mécanique » à un gestionnaire « médiatique ». Si la rigueur, les connaissances en droit social et la maîtrise des outils de gestion de la paie ont longtemps conditionné la compétence du DRH, la fonction requiert aujourd’hui une aptitude à convaincre et à fédérer autour d’objectifs ambitieux, et une capacité à motiver sans forcément passer par la case pécuniaire. Ainsi, le DRH contemporain, qualifié de « médiatique » par François Pichault de l’Université de Liège, troque son costume de technicien procédurier pour revêtir l’habit d’un manager audacieux, qui n’hésitera pas à jouer avec le couple risque/profit à la manière d’un financier offensif !

La hardiesse d’un marketer et la bienveillance d’un manager

On l’aura compris, la hardiesse et la témérité sont des traits indissociables du DRH 2.0. Mais comment ces qualités se traduisent-elles sur le terrain ? Pour Philippe Lamblin, l’audace est un état d’esprit qui commande les actions, et pour cause. Pendant l’exercice 2015, il a lancé une série de mesures audacieuses qui ont contribué à assainir les relations sociales puis à densifier le vécu des salariés. Ainsi, il a contribué à faire baisser les accidents de travail de plus 44% par des formations à la sécurité au travail. Il a également nuancé les relations interpersonnelles par des évènements de communication interne et des actions de team-building : expositions photo réservées aux salariées, formations diverses, Route du Louvre, etc. Stratège, pragmatique et guidé par une audace canalisée, le DRH de demain s’imposera comme le premier manager de l’entreprise.