Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

Digitalisation des documents RH : état des lieux et nouvelles approches

Digitalisation des RH

La digitalisation des documents RH est plébiscitée par les professionnels de la fonction en France en raison des atouts multiples qu’elle confère à l’entreprise, mais aussi aux salariés : réduction de la charge administrative, réduction des coûts de fonctionnement des services RH, accès simplifié aux documents, sécurisation des échanges, optimisation de l’expérience collaborateur… Elle est réglementée et soutenue par l’Etat et s’étend à l’intégralité des documents RH.

La dématérialisation du bulletin de paie s’impose

Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises peuvent, sauf en cas de désaccord du salarié, remettre un bulletin de paie sous forme électronique plutôt que papier. Elles se doivent, toutefois, d’informer le salarié sur les modalités de son droit d’opposition (un mois avant la première émission du bulletin de paie électronique et au moment de l’embauche) et les conditions d’accessibilité du bulletin de paie dans le cadre du service associé au Compte Personnel d’Activité (CPA). La dématérialisation du bulletin de paie est autorisée depuis la mise en application de l’article L3243-2 de la loi du 12 mai 2009. Mais, « c’était jusqu’alors au salarié d’en faire la demande. Le taux d’acceptation par les salariés ne dépassait pas les 20% dans les entreprises », précise Charles du Boullay, président de CDC Arkhinéo. Avec l’entrée en vigueur de la loi Travail, la législation s’est inversée et « le taux d’adoption est aujourd’hui de 80% » !

La dématérialisation et le droit des contrats de travail

La mise en œuvre du bulletin de paie électronique n’est pas un exemple isolé. La dématérialisation des contrats de travail est également autorisée et de nombreux prestataires proposent désormais aux entreprises des solutions pratiques et à moindre coût, comme c’est le cas par exemple de la signature électronique. En effet, certains recruteurs n’ont pas la possibilité de rencontrer physiquement les futurs collaborateurs. Le recrutement peut ainsi se faire à distance en s’appuyant sur les dispositions préexistantes en matière d’écrit et de signature électroniques. La digitalisation des contrats de travail peut se révéler aussi très pratique pour les multinationales, notamment lorsque le service RH n’est pas implanté sur le même site que le candidat à l’embauche. À noter que les dispositions relatives à l’écrit et à la signature électroniques s’appliquent à tous types de contrats de travail (CDI, CDD ou Intérim).

L’IGS RH, conscient des transformations qui s’opèrent aujourd’hui au niveau des services RH, offre un large éventail de formations à la pointe de ces enjeux. Il permet ainsi aux étudiants d’apprendre à bâtir, de façon cohérente, un plan d’actions en matière d’e-recrutement et de digitalisation des processus RH.

IGS RH, l'école des ressources humaines