Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

E-RH en France : qui en parle ? Quelles en sont les grandes thématiques ?

les acteurs du E-RH

L’e-RH ou l’intégration des NTIC dans les processus RH est un sujet récurrent qui se renouvelle au gré des avancées technologiques et des pratiques managériales. C’est aussi un terrain fertile à toutes les controverses entre les spécialistes de la gestion des Ressources Humaines (GRH), les blogueurs professionnels, les journalistes et les chefs d’entreprises. Dans ce cadre, l’étude réalisée par l’éditeur de logiciels et de solutions d’analyse sémantique des données textuelles Proxem constitue un cadre conceptuel pour comprendre comment les processus RH évoluent au fil du temps. Compte-rendu !

Les acteurs e-RH les plus influents

En interne, les acteurs les plus influents de la GRH sont logiquement les DRH, les responsables accompagnateurs de changement et les chefs et dirigeants d’entreprise. En externe, les cabinets de recrutement, les éditeurs de logiciels et de solutions RH, les cabinets de consulting et les grandes entreprises interviennent à divers degrés. Parmi les acteurs de la e-RH, certains sont très visibles de par leur dynamisme et leurs interventions sur le web. En e-RH comme ailleurs, les blogueurs professionnels devancent les médias généralistes et occupent 19,3 % de l’espace web consacré à la digitalisation de la fonction RH. Des blogueurs spécialisés comme Thomas Vilcot, Frédéric Mischler, François Geuze ou encore Matthieu Cisel sont des figures influentes de la sphère e-RH. Ils s’appuient sur des études récentes et sur des convictions issues de leur réseau d’appartenance. Quant aux sites d’actualité généralistes, ils arrivent en deuxième position et occupent 15,2 % des sujets publiés en lien à la digitalisation des RH.

Les startups dans la pénombre malgré quelques prouesses

Certes, les startups innovantes sont au cœur de la performance RH en France. Toutefois, les grandes entreprises accaparent l’essentiel de ce succès (33,21 % contre 7,92 % pour les startups). D’ailleurs les enseignements issus des résultats de l’étude Proxem expliquent les ressorts de l’innovation des grandes entreprises (issues du secteur de l’industrie, de la banque et de l’assurance) à travers une analyse sémantique des productions e-RH mises en ligne. Ces entreprises sont dotées de moyens financiers et techniques conséquents qui leur permettent d’innover, de construire de nouvelles formes de régulation et de mettre en avant des pratiques managériales et des méthodes opératoires qui orienteront les activités e-Rh. Elles déploient des stratégies de négociation ou d’alliance avec les cabinets de conseil et les éditeurs de logiciels RH pour mettre en place de nouvelles innovations technologiques.

Les cabinets de consulting comme Capgemini, Accenture, Sopra Steria et Deloitte sont cités dans 18,5 % des articles traitant de l’innovation RH. Ces acteurs sont considérés comme des participants fiables et pertinents ayant une forte influence, notamment grâce à leurs études thématiques et sectorielles. Ils diffusent des évidences, des modèles de gestion et des modes de fonctionnement à imiter. D’autres acteurs sont quasi-invisibles (cités dans moins de 7 % des articles) : il s’agit des jobboards et des sociétés d’intérim.

Le recrutement et la formation sont les thématiques les plus mises en avant

La gestion du processus de recrutement et la gestion de la formation sont des facteurs déterminants de la performance des entreprises. Selon Proxem, les deux thématiques privilégiées en matière d’innovation RH sont le recrutement (52,26 % des articles analysés) et la formation ainsi que les autres modalités d’apprentissage comme les MOOCs, conférences et cours en ligne, formation continue (51,7 %). On retrouve en 3e et 4e position les sujets qui traitent de l’administration RH (16,3%) et de la SIRH (10,17%). Ces deux thématiques sont toujours moins abordées vu leur caractère confidentiel. Les DRH sont en effet conscients que la responsabilité vis-à-vis de la sécurité des systèmes d’information n’est plus une question secondaire qui incombe uniquement aux services IT : les DRH ont également un rôle à y jouer.

En France, un cadre RH sur 5 est issu de l’IGS RH ! Découvrez nos programmes de formation sans plus attendre !

IGS RH, l'école des ressources humaines