Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Les dernières tendances en matière de gestion des talents, selon Mercer

tendances 2018

Les enjeux de la transition digitale bouleversent le monde du travail. La maîtrise des nouvelles technologies est désormais un impératif pour les entreprises qui doivent, aujourd’hui plus que jamais, s’adapter pour prospérer. Cela passe par la préparation des collaborateurs aux nouveaux usages et nouvelles pratiques, afin de parvenir à saisir les opportunités de l’ère digitale. L’étude mondiale menée par Mercer auprès de plus de 7 600 hauts dirigeants, DRH et salariés, lève le voile sur les cinq grandes tendances en matière de gestion des talents observées au sein des entreprises en 2018. Découvrons-les !

Les 5 tendances clés observées en 2018

Intitulée « Libérer le potentiel humain à l’ère du numérique », l’étude de cette année révèle que 94% des entreprises érigent l’innovation en priorité en 2018, et que 96% font part de leur intention de faire évoluer leur organisation de manière à intégrer l’innovation. Pour leur part, les employés sont plus de la moitié à réclamer davantage de souplesse dans leur travail et sont, par ailleurs, en quête d’équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle.

  • La rapidité du changement : 53% des dirigeants s’attendent à ce qu’au moins une fonction sur cinq disparaisse de leur organisation au cours des cinq prochaines années. Les DRH réticents à la reconversion des employés déjà en poste se retrouveront dès lors devant un énorme défi. En effet, seuls 55% des DRH interrogés s’estiment capables de réussir ce pari, contre 65% qui préfèrent effectuer de nouvelles embauches.
  • Le sens du travail : 75% des collaborateurs en poste, qui déclarent être épanouis personnellement et professionnellement, affirment que leur employeur donne du sens à leur travail. Pour ce faire, trois ingrédients doivent être réunis : mouvement, apprentissage et expérimentation. Les systèmes de rémunération et les pratiques de promotion font aussi partie des préoccupations majeures des collaborateurs : 53% des sondés déclarent que leur entreprise fait preuve d’équité en matière de rémunération.
  • La flexibilité permanente : cette préoccupation est prise au sérieux par les dirigeants, puisque 80% d’entre eux voient dans la flexibilité de l’emploi une dimension fondamentale de leur proposition de valeur, contre 49% l’an passé. Néanmoins, seuls 3% des chefs d’entreprise s’estiment pionniers de la flexibilité dans leur secteur, et 41% des employés craignent une éventuelle pénalisation de leurs perspectives d’avenir à cause d’un choix de modalités de travail plus souples.
  • La course aux talents : 89% des dirigeants s’attendent à ce que la « guerre des talents » fasse rage tout au long de 2018. Année pendant laquelle deux entreprises sur cinq envisagent de recruter davantage de talents. Pour leur part, 78% des salariés envisagent de se convertir en indépendants.
  • La conversion au numérique : les avancées réalisées en la matière ne semblent pas convaincre. Ainsi, seules 15% des entreprises interrogées se considèrent en tant qu’organisations numériques à part entière, contre 7% seulement en 2017. Néanmoins, les chefs d’entreprise restent optimistes quant à l’aptitude des RH à amorcer le virage vers l’avenir : 70% de ces dernières estiment qu’elles font converger la stratégie de gestion du personnel avec les priorités stratégiques de l’entreprise.

L’école IGS-RH délivre un titre certifié de niveau I, Responsable en Management et Direction des RH, et est forte d’un taux d’insertion professionnelle de 82% contre 60% pour la moyenne nationale. Elle est de ce fait leader en matière de formations initiales en Gestion des Ressources Humaines. Découvrez le parcours à l’IGS-RH !