En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites et vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus OK
Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

LinkedIn : un rapport décrypte les tendances RH les plus marquantes

Pour son rapport annuel dédié à la fonction des Ressources Humaines, LinkedIn a passé au crible trois tendances fortes qui devraient s’accentuer encore cette année. Il s’agit des méthodes d’évaluation des recrutements sur fond de rationalisation des coûts, des enjeux de la marque employeur dans un contexte marqué par la pénurie des talents, de la mobilité interne et de l’accès au savoir.

Comment évaluer les recrutements ? Le casse-tête des DRH…

Les DRH sont seulement 33% à déclarer « mesurer efficacement la qualité du recrutement », et 5% à considérer que leur méthode d’évaluation est « la meilleure ». La perception des DRH français rejoint celle des DRH mondiaux. Les DRH allemands et espagnols sont quant à eux les plus satisfaits des méthodes d’évaluation pratiquées, avec respectivement 42% et 41%.

La promotion de la marque employeur revient en force

L’attractivité de la marque employeur revient dans les priorités des DRH après un léger recul mis en lumière par la version 2015 du rapport LinkedIn. La promotion de la marque employeur est désormais au cœur des plans de communication anticipatifs des DRH. Cette démarche proactive a trouvé dans la stratégie en ligne et dans les réseaux sociaux son terrain de prédilection. 77% des DRH sondés affirment que le site internet de l’entreprise reste l’outil le plus pertinent pour la promotion de la marque employeur, alors que 66% privilégient les réseaux sociaux professionnels et 43% optent pour les médias sociaux destinés au grand public.

La mobilité interne pour capter et fidéliser les talents

Recruter des talents venant de la concurrence reste le principal défi pour 46% des équipes de recrutement. Notons toutefois que l’intérêt pour le recrutement interne s’accentue progressivement : 40% des DRH sondés estiment que la mobilité interne sera un élément crucial de leur stratégie de recrutement en 2017, alors que le turnover reste important. La France en ce sens, fait office de pionnière en la matière : 43% des sondés affirment disposer d’un programme défini pour l’évolution interne. C’est presque deux fois la moyenne mondiale. En revanche, seuls 6% déclarent avoir formalisé les conditions d’évolution, contre 11% dans le reste du monde.

IGS RH, l'école des ressources humaines