Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH, l'école des ressources humaines

Intelligence artificielle : quelles applications pour les RH ?

Intelligence artificielle

Avec l’Intelligence Artificielle (IA), le recrutement et la gestion du personnel changent de paradigme. Les RH doivent désormais réussir à appréhender les nouveaux enjeux de la gestion anticipée des talents, adapter les méthodes de formation, rendre possible une meilleure coopération intergénérationnelle, optimiser les processus de recrutement et favoriser la mobilité interne. Découvrons comment les professionnels de ce domaine peuvent tirer parti des technologies digitales, de la robotisation et de l’IA, afin de réinventer et accompagner la transformation de leur métier.

Des possibilités d’affinement grâce aux algorithmes de matching

La vitesse et la manière d’identifier les candidats talentueux ont été réinventés par la montée en puissance des mégadonnées et l’apparition des logiciels automatisés de recrutement : le matching affinitaire offre aux recruteurs un ensemble de solutions de pré-qualification des futurs candidats, basées sur des algorithmes qui prennent en compte la personnalité ainsi que la culture de l’entreprise. Ces algorithmes analysent de manière sémantique le contenu des offres d’emploi et ciblent au sein des bases de données internes ou externes, mais aussi via les réseaux sociaux professionnels, les CV des candidats qui correspondent le mieux aux attentes du recruteur.

Prédire les comportements des futures recrues

Selon IDATE DigiWorld, le think tank européen spécialisé dans l’économie numérique, le marché de la réalité virtuelle devrait atteindre 20 milliards d’euros d’ici 2020, contre 2,5 milliards en 2016. Les apports des systèmes innovants associés au développement de la réalité virtuelle permettront aux recruteurs, si ce n’est déjà le cas, de prédire les comportements des futurs candidats. D’ailleurs, certaines entreprises innovantes, telles que l’éditeur de jeux vidéo Ubisoft, ou le groupe européen spécialisé dans la cybersécurité et la protection des données Thales, invitent leurs futures recrues dans l’univers 3D de leur environnement de travail afin de les évaluer en conditions réelles sur le nouveau poste.

L’IA et l’adaptation des compétences

Il est aujourd’hui évident que l’entreprise n’échappera pas à la robotisation et à l’automatisation des tâches. L’Intelligence Artificielle concerne en effet tous les domaines d’activités, et les DRH doivent anticiper son impact sur les métiers. Machine learning, Robot Process Automation, chatbots… L’Intelligence Artificielle permet d’introduire des systèmes informatiques d’un nouveau genre qui n’ont pas leur pareil pour s’occuper des fonctions et de l’ensemble des tâches opérationnelles routinières. D’après une étude réalisée par le cabinet d’études Forrester, ces nouveaux systèmes permettront de remplacer 7% des postes aux Etats-Unis à l’horizon 2025. Le défi posé aujourd’hui à la fonction RH est donc d’assurer une complémentarité entre les compétences non automatisables (capacités humaines de contrôle et de décision) et les systèmes d’Intelligence Artificielle. Une adaptation des compétences parait indispensable, avec un rôle des collaborateurs à repenser.

IGS RH, l'école des ressources humaines