Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Mixité générationnelle : Quels atouts pour l’entreprise ?

génération entreprise

Les entreprises sont aujourd’hui confrontées à une situation inédite, à savoir la présence simultanée de quatre générations : les baby-boomers, les générations X, Y et Z. Le cabinet de recrutement Hays a réalisé une étude auprès de 1 000 candidats et clients, afin de déterminer si cette cohabitation en entreprise se caractérise par une complémentarité quant à la vision du travail, ou au contraire, si ces différences d’âge sont sources de difficultés, voire de conflits.

Une cohabitation sous le signe de la complémentarité

Pour rappel, les baby-boomers concernent les personnes nées entre 1942 et 1959, la génération X entre 1960 et 1979, la génération Y entre 1980 et 1995, et la génération Z après 1995. Par des expériences de vie et des configurations différentes, ces individus ont des attentes et motivations professionnelles différentes, à savoir pour les baby-boomers et génération X, réussite professionnelle, ambition, patience, respect de la hiérarchie, et pour les jeunes générations, curiosité, créativité, multitâches.

Malgré ces différences, ces générations sont désormais amenées à collaborer et à partager leurs bureaux, avec des relations fonctionnelles ou hiérarchiques, qui peuvent être parfois délicates. L’âge peut en effet être vecteur de tensions notamment dans le cas où le management est mené par des personnes plus jeunes, situation qui concerne 4 personnes sur 10 de la génération X ou des baby-boomers. L’étude démontre toutefois qu’il n’y a pas de différences fondamentales entre ces diverses populations, elles se rejoindraient même dans leur volonté d’équilibrer vie privée et vie pro (44% pour les baby-boomers et génération X, et 41% pour les jeunes générations), en privilégiant l’accomplissement de soi (26% et 28% respectivement), sans négliger la notion de sécurité de l’emploi (17% toute génération confondue) et de liberté/flexibilité (13 et 14%). Autre point commun, les besoins fondamentaux au travail et qualités liées à la réussite, à savoir l’autonomie, l’innovation, et l’ambition, sont prisés.

Il existe pourtant quelques sources de discordance, à commencer par l’engagement et les méthodes de travail, raison pointée par 26% des baby-boomers et 39% des générations Y et Z. En effet, les jeunes générations aiment gérer plusieurs choses en même temps, et n’apprécient que peu l’autorité. Elles n’hésitent pas non plus à s’accorder davantage de temps libre avec des micro-pauses. L’usage des nouvelles technologies est également une raison signalée par 1 personne sur 4 de la génération Y et Z, avec pour motif la fracture liée au temps d’adaptation des anciennes générations aux nouvelles technologies.

Le rôle des RH

Pour créer une harmonie globale et parvenir à faire cohabiter toutes ces générations, les RH doivent, bien évidemment, trouver des solutions adaptées à chaque situation, afin de booster, par cette complémentarité retrouvée, les performances de l’entreprise. Tina Ling, PDG Hays France & Benelux, explique ainsi qu’« une mixité intergénérationnelle des équipes permet un transfert des savoir-faire, témoigne d’une structure riche et diversifiée et contribue aux performances de l’entreprise ». Pour cela, les RH doivent prendre en compte les valeurs et cultures propres à chaque génération, encourageant la diversité, et en accompagnant les relations managers-salariés par la reconnaissance des compétences ainsi que la définition des objectifs. La communication est alors à privilégier en déclenchant des échanges réguliers entre collaborateurs.

Pour 46% des personnes interrogées, la création de binômes intergénérationnels représente la solution la plus efficace pour améliorer la cohabitation. Ce système de « parrainage » représente divers avantages selon la configuration établie :

  • Mentorat classique (baby-boomers et génération X envers les générations Y et Z) : développement personnel, mais aussi des soft skills, des connaissances, de la productivité, création d’un réseau ;
  • Mentorat inversé (générations Y et Z envers les baby-boomers et génération X) : conduite du changement, formation aux nouvelles technologies et aux nouvelles habitudes de consommation, développement d’une nouvelle stratégie marketing, création d’une marque employeur.

Les RH doivent veiller à créer une symbiose entre les différentes générations dans un climat de travail agréable.

L’IGS RH vous propose des formations adaptées aux besoins des entreprises. Vous découvrirez l’ensemble des facettes de la fonction RH, par une pédagogie innovante ainsi qu’un réseau professionnel exceptionnel.

IGS RH | école ressources humaines