Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Les tendances de recrutement en 2018

candidat

L’embellie économique observée en 2017 à l’échelle de l’Europe va se prolonger selon les dernières estimations de la Banque Centrale de France : la croissance économique devrait s’établir à 1,6 % entre 2018 et 2019. Une croissance qui, par ses effets, devrait augmenter les opportunités d’emplois et de revenus. Remettre les Rh au service de la marque employeur afin de dénicher les meilleurs profils devrait ainsi constituer autant une nécessité qu’un atout.

Les candidats aujourd’hui sont maîtres de leur choix

En 2018, le nombre d’offres d’emploi dépassera celui des candidatures. Pour parvenir à séduire les talents, les RH seront obligés d’axer leur politique de recrutement autour des attentes des candidats, qui ne se limitent plus à un salaire attractif. Désormais, l’expérience des collaborateurs est un critère essentiel, mais trop souvent négligé par les recruteurs : un talent a besoin de travailler au sein d’une entreprise à même de lui offrir une atmosphère saine. Une entreprise qui se soucie du bien-être de ses salariés et qui prend des mesures concrètes pour les satisfaire. Les millenials notamment sont souvent en quête de conditions de confort offertes aux candidats à tel point qu’ils peuvent accepter une rémunération en dessous de leurs attentes en contrepartie d’un cadre de travail confortable et en adéquation avec leurs attentes. La tâche n’est certes pas facile pour les RH, mais ces derniers n’ont d’autre choix que de se plier à ces exigences et d’embarquer l’ensemble des collaborateurs dans l’aventure du recrutement s’ils souhaitent parvenir à attirer les talents dont leur entreprise a besoin pour progresser.

Entretenir sa « marque employeur »

Bien souvent après la consultation d’une offre d’emploi intéressante, le candidat va ouvrir le site web de l’entreprise concernée ainsi que ses pages officielles ou profils de ses collaborateurs sur les différents réseaux sociaux comme LinkedIn et Facebook afin d’évaluer son image et interroger ses pratiques managériales avant de déposer sa candidature. L’entreprise a donc tout à y gagner à développer et entretenir sa marque employeur à travers le déploiement d’une stratégie à même de lui permettre de se différencier de ses concurrents. Pour ce faire, elle doit définir les valeurs et les principes qui régissent son organisation et ses politiques RH dans le double objectif d’attirer et retenir les profils intéressants. En amont de la recherche de nouveaux profils, l’entreprise doit travailler sur son image et sa visibilité pour offrir à sa campagne de recrutement toutes les chances de réussir, et ce au moyen d’une stratégie de communication cohérente et multicanale. Le processus de recrutement devrait permettre l’instauration d’une marque employeur cohérente et efficace qui répond aux exigences des candidats et du marché de l’emploi.

Quels sont les profils à séduire en 2018 ?

82 % des directeurs financiers auraient des difficultés à recruter des experts financiers en 2018. C’est ce que confirme une étude réalisée récemment par le cabinet de recrutement Robert Half. Les Managers de transition ne sont pas en reste, puisqu’ils ont la cote auprès des entreprises en quête de managers dotés de compétences digitales avérées pour des missions limitées dans le temps. Par ailleurs, la transformation numérique et les nouvelles technologies poussent vers la création de nouveaux métiers. Les DSI (Directions des Systèmes d’Information) doivent donc identifier ces nouveaux besoins et chercher les profils susceptibles d’y répondre. Enfin, les métiers du digital auront le vent en poupe, notamment auprès des entreprises BtoB appelées à accélérer leur processus de transformation digitale au cours de 2018.

L’IGS RH, référence académique incontournable dans la sphère des ressources humaines, forme des responsables de la fonction RH en entreprise grâce à une expérience cumulée sur plus d’un demi-siècle. L’école présente à Paris, Lyon et Toulouse, propose une offre de formation RH sous forme de programme académique de 1 à 5 années de spécialisations, reconnues par la profession.