Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Pourquoi est-il important de réaliser un audit RH ?

il est important de réaliser un audit RH

Si la révolution digitale et l’arrivée sur le marché du travail des générations Y et Z ont bousculé les pratiques RH pour reconfigurer le champ d’action de la fonction, les bases du métier, notamment les audits, restent plus que jamais d’actualité ! Conformité légale, identification des forces et faiblesses de l’organisation, rapport de recommandations… l’audit RH va permettre de dresser une cartographie complète du fonctionnement de l’entreprise pour engager les mesures correctives qui s’imposent. IGS RH vous propose de passer en revue la raison d’être, les objectifs ainsi que la mise en œuvre de l’audit RH. C’est parti !

Audit RH : pourquoi est-ce (si) important ?

À l’origine, procéder à des audits RH réguliers servait à maintenir l’entreprise à l’abri de tout problème juridique, notamment pour ce qui est des poursuites pour licenciement abusif. Cependant, le développement des RH a été si fulgurant que leur champ d’intervention s’est élargi au fil des évolutions sociales. On assiste à l’apparition de nouvelles pratiques et de nouveaux métiers passionnants, ce qui apporte une belle fraîcheur à la fonction RH : onboarding, escape games, chief happiness officer, responsable SIRH, journey manager… Ce dynamisme vise à aider les RH à gérer les nouvelles variables de l’environnement, notamment au niveau du bien-être des collaborateurs et de l’attractivité de l’entreprise, en plus des missions classiques de gestion des RH au quotidien. C’est dans ce contexte que l’audit RH s’impose comme un outil d’aide à la décision.

Aujourd’hui, dans un contexte où les RH deviennent un formidable moteur de croissance pour les entreprises, les audits réguliers servent surtout à aider à l’amélioration continue des services que l’entreprise fournit à ses collaborateurs, de la gestion des avantages sociaux au traitement de la paie, en passant par la résolution des conflits et la motivation. Aussi, la qualité de ces services aux collaborateurs, devenus « clients internes » de l’entreprise, booste la satisfaction au travail, le moral et l’engagement des équipes… des facteurs qui auront forcément un impact positif la performance de l’entreprise.

Quels sont les objectifs recherchés par l’audit RH ?

Un audit des ressources humaines implique généralement un examen de toutes les politiques, pratiques et procédures RH, qu’elles soient formelles ou pas. Il consiste notamment à examiner des documents, à interroger les professionnels RH, les responsables à différents niveaux de l’organisation et éventuellement à interroger un avocat du travail interne. L’audit RH cherche donc à :

  • s’assurer que les politiques RH sont conformes aux nouvelles lois en vigueur ;
  • évaluer la performance générale et l’efficacité de la fonction RH dans l’entreprise ;
  • identifier les éventuelles défaillances opérationnelles et proposer des mesures correctives ;
  • explorer les possibilités d’optimisation des coûts de fonctionnement et des dépenses diverses ;
  • établir un bilan de compétences des collaborateurs en se basant sur les rapports des entretiens annuels, par exemple ;
  • mesurer la cohérence entre la stratégie RH et la stratégie globale de l’entreprise.

Focus sur la mise en œuvre de l’audit RH

Bien que le processus de l’audit RH varie d’une organisation à l’autre, il se déroule généralement en trois phases principales : préparation, évaluation et restitution.

1.    La phase de préparation

Elle vient préparer la réalisation effective de la mission d’audit RH, notamment sur le plan logistique et humain. C’est pendant cette phase que l’équipe d’audit RH sera constituée et qu’elle dressera les points qui feront l’objet de l’audit. Si l’entreprise est coutumière de l’audit RH, la phase de préparation sera alors une simple formalité. Pour un premier audit RH, la phase de préparation prendra logiquement un peu plus de temps. Un programme de travail sera réalisé au terme de cette phase préparatoire.

2.    La phase d’évaluation ou phase de terrain

C’est tout simplement l’application sur le terrain du programme de travail de la phase de préparation. Les auditeurs RH s’emploient à creuser les thèmes identifiés et à décrire les procédures engagées pendant l’investigation. La phase d’évaluation compte plusieurs étapes :

  • la préparation des tests et du programme de travail ;
  • le référencement, la formalisation et la conservation des tests dans un dossier d’audit ;
  • la réalisation des différents tests de contrôle interne ;
  • l’évaluation de la maîtrise du processus audité.

3.    La phase de restitution

Le rapport constitué pendant la phase de terrain sera diffusé. Elle comporte six étapes :

  • la réunion de clôture ;
  • l’élaboration du « rapport provisoire d’audit » ;
  • la phase contradictoire, qui permet à l’audité de répondre au rapport provisoire ;
  • la transformation du rapport provisoire en rapport définitif, qui est le document ultime de la mission d’audit. Il tient compte des réponses des audités et intègre le plan d’action qui résulte de ces échanges ;
  • la transmission du rapport définitif au signataire de la lettre de mission et aux audités et responsables de la mise en œuvre des recommandations ;
  • le suivi des actions de progrès pour s’assurer que les risques résiduels les plus importants ont fait l’objet de mesures correctrices.

Les métiers des RH vous passionnent ? IGS RH, école du Groupe IGS, vous invite à découvrir sa formation de pointe en ressources humaines sur les villes de Paris, Lyon et Toulouse !