Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Bien-être au travail : et si vous découvriez l’ikigaï ?

Ikigai IGS RH

Concept philosophique japonais, l’ikigaï peut se traduire par « raison d’être » ou « joie de vivre ». Il consiste à trouver la joie de vivre en identifiant votre but. En d’autres termes, votre ikigaï est ce qui vous fait lever chaque matin et vous permet de continuer à vivre. Il s’agit, par ailleurs, d’un outil de qualité de vie au travail (QVT) très intéressant.

L’ikigaï, ou l’art de bien mener sa vie

Remontant au XIVe siècle, la pratique de l’ikigaï est encore populaire au Japon aujourd’hui, et notamment sur l’île d’Okinawa, où la longévité des habitants bat des records. Adopté dans le monde du travail, ce concept est actuellement en vogue, non seulement au Japon, mais également aux États-Unis et en Europe. 

Selon la nouvelle définition donnée en 2001 par le chercheur en psychologie clinique Akihiro Hasegawa, l’ikigaï correspond à une rosace composée de quatre cercles entrelacés qui permettent, dans un premier temps, de répondre aux questions suivantes : 

  • Ce que j’aime : goûts, passions, activités favorites, etc.
  • Ce pourquoi je suis doué : talents, compétences, savoir-faire, soft-skills, etc.
  • Ce pourquoi je suis payé : organiser, conseiller, accompagner, gérer, etc.
  • Ce dont le monde a besoin : solidarité, dignité, empathie, résilience, etc.

Au cœur de l’ikigaï, se trouvent les éléments qui apportent du sens à votre vie, qui vous rendent heureux au quotidien et auxquels vous êtes prédestiné. En effet, avoir un travail que vous aimez et dans lequel vous excellez, mais qui ne vous offre pas la rémunération méritée ou qui est nuisible pour votre environnement peut être source de frustration et d’insatisfaction. Exercer un métier à la fois passionnant, utile et qui vous permet d’avoir un niveau de vie convenable est, en revanche, source de bonheur, réconfort et énergie positive.

Comment trouver son ikigaï ?

Le travail au bureau a tendance à être extrêmement répétitif et routinier. Et sans plaisir ni épanouissement au travail, une grande partie de votre vie est finalement ressentie comme une corvée. Cela peut avoir un effet néfaste non seulement sur l’engagement au travail, mais aussi sur le bien-être mental et émotionnel.

En appliquant votre ikigaï à votre vie professionnelle, vous pouvez mettre fin à vos problèmes au travail – pour de bon ! L’idée est de réaliser une démarche d’introspection, et ce chaque jour. En tant que salarié dans une entreprise, vous devez vous poser des questions sur vos objectifs, vos passions, vos compétences et la qualité de votre travail. Ce travail est nécessaire pour trouver les solutions adéquates à votre situation. 

Bien évidemment, pour vous épanouir, vous n’êtes pas toujours obligé de changer de métier ou d’entreprise. Souvent, il suffit d’apporter des ajustements minimes pour que tout aille bien. Vous pouvez, par exemple, suivre des séances de coaching pour améliorer votre organisation et apprendre de nouvelles méthodes de travail. Vous pouvez aussi vous inspirer des pratiques efficaces de vos collègues, écouter des podcasts, vous former sur Internet, etc. 

Faut-il impliquer les supérieurs hiérarchiques ?

Si malgré tous vos efforts, l’amélioration tarde à se manifester, n’hésitez pas à en parler à votre directeur des ressources humaines (DRH) qui peut, à son niveau, proposer quelques solutions à même de faire avancer la situation. Puisque les entreprises tiennent à leurs collaborateurs, notamment les plus performants, elles sont donc prêtes à motiver ces derniers en veillant à ce qu’ils puissent atteindre leur ikigaï.

Cela dit, l’ikigaï est axé autour de l’idée selon laquelle l’entreprise et le DRH ne sont pas responsables de la carrière du salarié. En effet, c’est à ce dernier de trouver des moyens pour rendre son métier ou son poste actuel plus intéressant, sans faire intervenir un supérieur hiérarchique.

Les chefs d’entreprise sont également appelés à faire de l’ikigaï un moyen de changer l’entreprise vers plus de sens et plus d’engagement des collaborateurs. Pour ce faire, ils doivent effectuer des sondages réguliers auprès de ces derniers, au sujet de leurs besoins en formation et coaching, leurs envies d’évolution, leurs passions, etc. Ils ne doivent pas non plus hésiter à faire appel à des coachs ikigaï pour permettre à leurs collaborateurs de trouver leur voie et d’être heureux au travail.

Vous avez envie de vous former aux nouveaux concepts et pratiques relatifs aux ressources humaines ? Découvrez les formations de l’IGS-RH, l’école des ressources humaines du Groupe IGS, et préparez votre insertion professionnelle dans d’excellentes conditions.