Une école du Groupe IGS
Campus Paris | Lyon | Toulouse |et 3 sites d'études : Londres . Madrid . Dublin
IGS RH Ecole
IGS RH Ecole
IGS RH | école ressources humaines

Les DRH vent debout contre la crise du Covid-19

IGS-RH-DRH-face-crise-Covid

La pandémie de Covid-19 a plongé le monde dans une crise économique sans précédent. De nombreuses entreprises ont été contraintes de suspendre, partiellement ou complètement, leurs activités, de réduire leurs effectifs ou de placer une partie de ces derniers sous chômage partiel. Cette situation, qui alimente un sentiment d’incertitude parmi les salariés, a démontré tout l’intérêt de disposer d’un service des ressources humaines efficace, capable de fédérer et de rassurer tout en préparant l’après Covid-19. Comment les départements des ressources humaines se comportent face à cette situation particulièrement complexe ? Éléments de réponse.

#1 Tenir tout le monde informé

Soyons très clairs sur ce point, en raison du Covid-19, très peu d’entreprises peuvent se targuer d’avoir pu atteindre leurs objectifs fixés. Pire encore, de nombreuses structures ont été contraintes de réduire leurs effectifs afin de maintenir leur équilibre financier. Les directeurs des ressources humaines ont donc eu la tâche très délicate de tenir leur personnel informé de tout ce qui se passait, dans la plus grande transparence. Qu’il s’agisse de chômage partiel, de congés sans solde ou de licenciements, ils transmettent l’information aux personnes concernées suffisamment tôt pour leur laisser le temps d’effectuer toute démarche administrative, voire de chercher un autre emploi, car dans plusieurs secteurs, le recrutement reste d’actualité mais se fait à distance.

#2 Mise en œuvre de stratégies de travail à distance

La distanciation sociale, devenue indispensable pour éviter la propagation du Covid-19, a imposé le télétravail comme une option sérieuse dans de nombreux secteurs d’activité (High Tech, communication, etc.). Les DRH, en collaboration avec les services informatiques, ont donc dû assurer une transition rapide vers le travail à distance, en mettant en place les dispositifs techniques nécessaires (CRM, outils de travail collaboratif, etc.), et en développant des guides pratiques pour les employés et les superviseurs. On y trouve les meilleures pratiques pour travailler à domicile dans les meilleures conditions possibles (exemple : cadence de travail à maintenir).

#3 Faire preuve d’empathie et de bienveillance

Pendant cette crise, les DRH ont dû mettre en avant toutes leurs compétences en matière de communication. De l’information des employés sur les précautions à prendre, aux mesures administratives et économiques engagées, ils ont veillé à transmettre le message avec empathie et bienveillance. Chose très importante, car un salarié qui peine à communiquer avec les ressources humaines de son entreprise ou avec sa hiérarchie ne parviendra pas à atteindre ses objectifs dans les délais impartis.

À cet égard, on attend des DRH qu’ils puissent résoudre les problèmes de leurs collaborateurs, même à distance. Par exemple, si la situation personnelle ou familiale d’un salarié exige une certaine flexibilité horaire, ils s’efforcent de trouver un compromis qui répond aux besoins de ce dernier tout en préservant les intérêts de l’entreprise.

Si la pandémie de Covid-19 a mis en lumière l’importance des DRH, elle a aussi démontré la résilience du secteur des ressources humaines et sa grande capacité d’adaptation dans les moments difficiles. Aujourd’hui, il est inimaginable qu’une structure puisse traverser les zones de turbulences et résister aux différents risques sans le rôle dynamique joué par les services RH. 

C’est donc un choix de carrière judicieux pour les jeunes qui souhaitent opter pour un métier porteur et une valeur sûre. Si tel est votre objectif, alors n’hésitez pas à découvrir les formations proposées par l’IGS-RH.